Le humain”. Cette methode transcendantale est la methode


Le point de depart de la philosophie critique de Kant est la philosophie rationaliste de Leibniz-Wolff . Par l’influence de Hume et de Rousseau, qui, selon ses propres termes, le mit sur le droit chemin, et provoqua chez lui une revolution de la reflexion, Kant sort de son sommeil dogmatique en matiere de contenus et de methodes, et elabore sa propre methode de reflexion philosophique.

L’expression critique transcendantale qualifie le mieux la methode d’investigation philosophique de Kant. La philosophie rationaliste qui enonce que ” Ce qui nous (gotrmek) au savior exacte est les connaissances et les lois a priori” synthetise avec la critique de causalite de Hume et les oeuvres de Rousseau donne la nasisance de cette philosophie critique. Sa volonte de tracer les frontieres dans tous les matieres est lie a la qualite critique de sa philosophie. “Critique” est “la separation” dans une autre terme. Son livre “Critique de la Raison Pure” publie en 1781, fond la base theorique de critisisme.

We Will Write a Custom Essay Specifically
For You For Only $13.90/page!


order now

Cette oeuvre argumente pour “norte savoir ne puisse jamais transcende l’experience mais il est quasi a priori” et suit un scheme de raisonnement: L’examination des elements du savoir (transcendantale elementaire) , l’examination de la methode (transcendantale methodique) en etant sensible (transcendantale esthetique). Elle cherche a “arabtyrmak les frontieres et la construction du savoir humain”. Cette methode transcendantale est la methode qui examine le savoir en soi mais pas le savoir oriente a tel ou tel objet.Elle cherche aussi a trouver la nature exacte des interets ou buts de la raison et la moyenne de puovoir realiser ces interets.

Kant separe ce que Leibniz confonde : Les jugements analytique et synthetique Les jugements a priori et a posteriori(empirique)Les jugements analytiques expliquent seulement les concepts ( le jugement “les objets occupent une place” ne donne pas une information puisque “occuper une place” constitue la definition meme de l’objet) mais ceux qui sont synthetique elargissent notre connaissance ( le jugement “cet objet est lourd” etablit une relation entre le concept d’objet et d’etre lourd) Les jugements analytiques sont a priori mais les jugements synthetiques peuvent etre a la fois a priori et empirique. Ce probleme de “pouvoir etre a priori” pour les jugements synthetiques definit le theme principale de “La critique de la Raison Pure”.Kant appelle ces jugements synthetiques a priori, la seule source du savoir exacte.

Yl synthetise l’idealisme allemand avec l’empirisme et philosophe sur un chemin empiriste rationale. Selon lui, la raison humaine, par sa construction, est susceptible a penser sur la metaphysique qui a trois idees: Dieu, liberte et immortalite. La connaissance exacte est l’union de la connaissance a priori et de l’experience.C’est pourquoi la metaphysique peut tres bien exercer cette synthese, pour pouvoir resoudre “les derniers problemes de l’existance” mais ce qu’on va rencontrer sur ce chemin ne sera que des apparences vides. Ainsi il indique l’impossibilite pour nous de pouvoir savoir l’essence du monde.Pour lui, l’importance de ces idees est dans la pratique donc ils ont une rapport avec l’ethique.La dialectique chez Kant ” est une logique de l’apparence”, c’est la logique du probable.Elle est errement de la raison pure lorsqu’elle use des categories hors du camp de l’experience possible.

Yl cite dans Critique de la Raison Pure “si l’on veut s’en servir comme d’un instrument (organon) pour etendre et accroitre ses connaissances, on ne peut aboutir a rien de plus qu’a un verbiage par lequel on affirme, avec quelque apparence, ou l’on conteste, suivant son humeur, tout ce qu’on veut “.Les travaux des idealistes allemands qui succedent Kant, est oriente a constituer un systeme qui va non separer mais unir.Fichte prend son point de depart de “moi”, Schelling le trouve dans une racine qui existe a l’origine, ou tous les differences sont indifferents. Le systeme de Hegel est le dernier grand systeme et aussi le pic du rationalisme apres Kant. Pour Hegel, il ne faut pas dans un premier temps trouver “le chemin du savoir” et apres connaitre l’etre comme le suggere Kant.Parce que quand on s’oriente vers l’entite de l’Etre, le chemin apparait en soi: c’est le chemin de la dialectique. Pour Hegel la philosophie est voir les objets par la reflexion masi c’est la reflexion philosophique pas une reflexion “sur un objet quelconque”.

La reflexion philosophique est de developper une systeme des concepts etant creative.Cette reflexion philosophique avance systematiquement et pose une chaine des concepts. La fin de cette chaine est “le concept de l’univers(l’etre)” ou se reunissent et relient tous les autres concepts.La philosophie est donc la reflexion en soi de l’etre.Notre systeme de connaissance se forme selon Hegel par le developpement de tous les pensables l’un apres l’autre, en partant du concept qui couvre tout et en utilisant la dialectique. Dans l’Encyclopedie, Hgel indique qu’il existe 3 cotes de ce qui est logique dans ce qui concerne la forme: a)l’abstrait (verstandige) b)dialectique ou raisonnable etant negative (vernnftige)c)speculative ou raisonnable etant positive Hegel indique que ces trois sont inseparables l’un de l’autre et la coexistance simultane de ces trois donne le sens dialectique en general a ce qui est logique.Ces trois cotes sont les elements constructifs de tous l’entite logique reel masi ne consistent pas les trois parties de Logique. (Ainsi A.

Kojeve dit que la philosophie de Hegel n’est pas dialectique mais descriptive puisque la realite relevee par Logos est dialectique, par la description de cette realite et par la mesure que cette realite est decrit elle est dialectique.) L’action dialectique continuera jusqu’a la comprehension totale de l’etre comme une entite par la raison et jusqu’a ce que l’etre ait sa conscience et acquit sa liberte.Ainsi Hegel met a l’origine du monde la contradiction et suggere qu’on peut comprendre l’essence du monde lorsqu’on comprend la contradicition.La contradiction est chez lui la “realite ultime”. C’est une proces synthetique.

Dans la realite dialectique qui releve La totalite, les theses, anti-theses et les syntheses sont aufgehoben donc aboli en sens dialectique. Ainsi il indique que la dialectique fait de tout l’historique.Chez lui, l’histoire est rationnelle. Certes l’histoire apparente nous montre le spectacle de la violence et du desordre mais il faut se referer a l’histoire profonde qui manifeste la Raison. Celle-ci n’est pas un principe purement individuel mais une puissance spirituelle immanente a l’Univers. Elle utilise comme instrument les passions humaines.

Hegel nomme cette utilisation “la ruse de la Raison”Hegel indique que le reel est rationale et le rationale est reel mais il ne parle pas de l’empirique en disant “reel”.Ce qui est vu par un empiriste comme olgu, est irrationale pour lui.Les olgu deviennent rationale apres que leur propriete exterieur est connu comme l’apparence de l’entite.Ceci donne une propriete rationale empiriste a Hegel. BIBLIOGRAPHIE:Bertrand Russell Baty FelsefesiTarihiMacit Gokberk Felsefe TarihiAlexandre Kojeve Hegel Felsefesine GiribGilles Deleuze Kant’yn Elebtirel Felsefesi

x

Hi!
I'm William!

Would you like to get a custom essay? How about receiving a customized one?

Check it out